10 choses à savoir sur les étirements

Publié le : 09 décembre 20214 mins de lecture

Avant de s’entraîner, il faut accorder de l’importance aux exercices d’échauffement ou d’étirement pour éviter les accidents ou pour améliorer le rendement pendant l’entraînement. Il existe également un certain nombre de mesures de précaution et de conseils qui peuvent servir de lignes directrices lors des exercices de fitness. En voici quelques-unes.

1. Pour augmenter votre flexibilité et éviter les blessures, faites des étirements avant et après l’entraînement. Presque tout le monde sait que les étirements avant l’entraînement permettent d’éviter les blessures pendant les exercices, mais peu de gens savent que les étirements après l’entraînement, lorsque les muscles sont encore chauds, peuvent accroître la flexibilité.

2. Maintenez votre position d’étirement pendant plus de 60 secondes pour augmenter votre flexibilité. Alors que 20 secondes suffisent pour l’échauffement, chaque position pendant au moins 60 secondes développe la souplesse du corps.

3. Ne vous mettez pas en position d’étirement puis revenez immédiatement à la position de relaxation, et faites-le à plusieurs reprises. Il est plus approprié de dire que vous rebondissez en position. Lorsque vous vous étirez, maintenez cette position pendant plusieurs secondes, puis relâchez lentement. Vous pouvez faire cet exercice de manière répétée. Rebondir ou se forcer dans une position pendant l’étirement peut fatiguer ou endommager certaines articulations ou certains muscles.

4. Travaillez lentement par étapes au lieu de faire immédiatement l’exercice ou la position la plus difficile.

5. Assurez-vous que vous avez étiré ou échauffé tous les groupes de muscles. Certaines personnes, même si elles ont un corps fort, ont tendance à négliger la nuque lorsqu’elles s’entraînent à faire des étirements. L’étirement des muscles du cou peut être aussi simple que de placer la paume de la main contre l’avant de la tête et de la pousser. Ensuite, faites la même chose sur les côtés et à l’arrière de la tête.

6. Étirez-vous régulièrement pour augmenter continuellement l’amplitude de vos mouvements et votre niveau de souplesse et de force.

7. Entraînez-vous en ne tenant compte que de vos capacités et non de celles des autres. Ne vous forcez pas à faire des exercices que vous n’êtes pas encore capable de faire simplement parce qu’il y a des gens qui peuvent le faire. Augmentez lentement vos limites. Écoutez votre corps. Il y a des jours où votre corps est trop fatigué pour que vous envisagiez de réduire l’amplitude de vos mouvements.

8. Apprenez à vous reposer. Reposez-vous entre les séries et les stations pour vous assurer que le corps a suffisamment de temps pour récupérer son énergie. Il est également conseillé de ne pas faire travailler les mêmes groupes de muscles pendant deux jours consécutifs. Les muscles se développent pendant la période de repos et non pendant l’entraînement.

9. Faites des exercices d’aérobic pour renforcer votre cœur. Les exercices d’aérobic sont des activités physiques qui consomment autant d’oxygène que de carburant. Cela comprend les exercices cardiovasculaires tels que le saut à la corde, la course ou la natation.

10. La musique peut vous aider lorsque vous souhaitez vous entraîner plus longtemps ou augmenter votre intensité. Pour cela, vous pouvez utiliser des lecteurs mp3, des lecteurs CD ou des récepteurs radio AM légers. Veillez simplement à emporter votre casque avec vous afin de ne pas déranger les personnes qui ne préfèrent pas la musique pendant l’exercice.

En plus de prévenir les blessures et d’augmenter ses limites, on dit aussi que les étirements sont bons pour un corps fatigué et aussi pour un esprit stressé.

Plan du site